Les garanties locatives.

Assurance vacance locative et carence locative

L'assurance vacance locative a pour objectif de couvrir le manque à gagner issu de la période de vacance entre deux locataires. Le propriétaire recevra alors une indemnité pendant la période où le bien immobilier reste inoccupé entre deux locataires.
L'assurance carence locative couvre l'absence de loyer issu de la recherche du 1er locataire, alors que le bien n'a jamais été loué.

Garantie des Risques Locatifs (GRL)

La garantie des risques locatifs permet aux locataires ne pouvant pas trouver de caution solvable de pouvoir proposer une sécurité au bailleur. Le propriétaire est couvert par cette garantie sur les loyers d'impayés, les éventuels frais juridiques et les frais de remise en état suite à dégradations.

Assurance loyers impayés

L'assurance loyers impayés permet de limiter les risques de pertes financières liés à des impayés de la part du locataire. Ces risques sont simplement limités car l'assurance ne remboursera les loyers qu'à hauteur d'un plafond qu'il convient de vérifier attentivement dans le contrat. L'assurance loyers impayés permet donc de sécuriser l'investissement locatif. Il permet également de s'affranchir partiellement des frais de recouvrement des impayés.

Garantie Loca-Pass

La garantie Loca-Pass permet de remplacer une caution solidaire, dans le cas où le locataire ne pourrait pas en trouver de solvable. Le locataire souscrit donc gratuitement à la garantie Loca-Pass. Le propriétaire bénéficie alors de la garantie du paiement du loyer durant toute la durée du bail, jusqu'à une durée maximale de 3 ans.

La caution solidaire

La caution solidaire s'engage à payer à la place du locataire les loyers, les charges locatives et les frais liés aux dégradations éventuelles en cas de défaillance du locataire.

Caution solidaire ou assurance loyers impayés ?

L'article 55 de la loi de Mobilisation pour le Logement et la Lutte contre l'Exclusion (MOLLE) datant de 2009 interdit le cumul d'une caution et d'une assurance loyers impayés (sauf si le locataire est étudiant ou apprenti). Il faut donc choisir entre la caution et l'assurance pour couvrir le risque d'impayés.
L'atout principal de la caution solidaire est d'être gratuite, alors que le principal avantage de l'assurance loyers impayés est la forte limitation des risques financiers issus d'impayés.

Les assurances

Il existe diverses assurances qui permettent de sécuriser la gestion d'un bien locatif. Ces assurances ont un coût fixe, mais permettent de se prémunir contre des risques futurs impliquant des pertes financières. Elles fonctionnent donc comme toutes les assurances : dans la plupart des cas le coût payé est supérieur aux risques financiers avérés subis, mais parfois la perte financière est très largement comblée par le coût de la prime.